L’acceptation

J’étais là, assise sur ma chaise de bureau, à écouter mes propres pensées se plaindre encore et toujours de la même chose. Ces choses qui m’ont toujours agacée, mise hors de moi : les autres.

Toutes ces personnes qui m’entourent, celles qui ne voient pas la vie comme je la vois. Celles qui ne se comporte pas comme je voudrais qu’elles se comportent.                                Et je sais que c’est ton cas aussi.  Tu t’es forcément plaint, un jour ou l’autre de tes parents qui étaient trop ci ou trop ça. Des gens de ton école qui parlent trop fort ou en font des tonnes.

Peu importe, il y a forcément un moment où tu as voulu que la personne en face de toi change. Je te parle ici de petits changements de comportement, de langages ou autre.

Sais-tu que tu as le pouvoir de le faire ? 

Cela s’appelle l’acceptation. Et ce n’est pas simple du tout. Tu vas devoir réaliser que la personne en face de toi est ce qu’elle est. A ses yeux, elle est bel et bien à sa place; et c’est sûrement toi qui est sur la mauvaise route.

L’être humain à le défaut de se croire supérieur, son ego est surdimensionné, c’est pour cela qu’il passe son temps à scruter les autres et à juger tout ce qui passe en face de lui.

Premièrement, tu vas devoir accepter que tu ne pourras pas réellement changer quelqu’un, et ce peu importe tous les efforts que tu feras pour cela. On ne peut que se changer soi-même. C’est sur cela que tu vas devoir travailler, modeler tes pensées. Tu vas devoir te répéter, encore et encore, que c’est ainsi, et que cela ne changera pas.  Si toi, tu te sens bien sur ton chemin, la personne devant tes yeux se sent bien sur le sien.

Deuxièmement, tu vas devoir accepter que les autres te juge toi, et qu’ils ne te trouve pas au bon endroit. Car oui, si toi tu aimerais bien changer quelques personnes de ton entourage, tu te doutes bien, qu’elles aussi elles souhaiteraient beaucoup te changer, toi. Et, comme je te l’ai dit, l’être humain à un énorme ego, alors si toi tu es capable d’accepter leurs attitudes, peut être que eux, ne pourront jamais se faire aux tiennes. Beaucoup, te jugeront et te critiqueront et ce peu importe que tu leur aies expliqué que tu étais à ta place. Il te faudra alors accepter qu’ils ne te comprennent pas, et qu’ils tenteront de te transformer.

Si tu acceptes vraiment, au plus profond de toi, tu pourras te mettre à aimer ce que, auparavant, tu voulais voir changer. Tout du moins, tu pourras l’apprécier. Tu verras que ton esprit sera bien moins enfumé de toutes ses mauvaises pensées et de toute cette négativité que tu t’infligeais.

Le pouvoir de changer les gens est en réalité le pouvoir de te changer toi même. En effet, au lieu de tenter d’altérer le comportement d’autrui, pense d’abord, en te recentrant, à ton propre comportement envers eux. Accepte que tu ne peux pas changer une personne alors que tu n’es ni dans son corps, ni dans sa tête. Il te faut assimiler que la personne est ce qu’elle est, que sa vie la mené ici, et que tu n’as pas le droit de vouloir changer ce que tu peux voir comme des défauts.

Publicités

One Reply to “L’acceptation”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s